J1m_situations

Situations pour le lycée
Situation 1




Situation 3 :

" Prenons par exemple une maladie rare qui atteint, disons 1 individu sur 10 000 ( ce peut être le sida ou la vache folle). On met au point un test pour détecter si un individu est infecté par la maladie. Ce test donne des résultats fiables dans 99,9 % des cas: c'est donc à priori un excellent test.

Supposons à présent qu'on pratique le test sur un individu pris au hasard et que ce test soit positif. Quelle est la probabilité que l'individu ainsi testé soit effectivement infecté ? Le calcul des probabilités nous répond sans hésiter 10 % ( 9% exactement). Autrement dit, alors que le test est positif, l'individu a 90 % de chances d'être sain.

Si dans notre exemple, la maladie atteignait 1 % des individus, le test positif sur un individu pris au hasard l'informerait qu'il a plus de 90 % de chances d'être infecté.

Les tests de dépistage ne sont efficaces que pour les maladies fréquentes ou les épidémies. Dans le cas de maladies rares, contrairement à ce que disent les bons esprits, ("Le test n'est pas parfait mais ça vaut mieux que rien"), il faut que les tests soient parfaits. Si on applique un test excellent mais imparfait pour dépister la maladie de la vache folle et qu'on abatte les vaches testées positives, on va déclencher un massacre bovin généralisé, ruineux et inutile."     

L'Express, 1 au 7 mars 2001, Claude Allègre






Situation 2

















Comments